DIEU PARMI NOUS

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU DIMANCHE

DATE: LE 25 DECEMBRE 2022

SOLENNITÉ DE LA NATIVITÉ DU SEIGNEUR

PREMIÈRE LECTURE : Isaïe 52, 7-10

PSAUME : Psaume 97

DEUXIÈME LECTURE : Hébreux 1,1-6

ÉVANGILE : Jean 1,1-18

Nous célébrons aujourd’hui la solennité de la Nativité du Seigneur. Le “Logos” (Parole) qui était auprès de Dieu est devenu “Dia-Logos”, c’est-à-dire Communication, Communion d’amour.

Dans la première lecture, le Prophète Isaïe annonce le temps de la Bonne Nouvelle au peuple de Dieu: “Comme il est beau de voir courir sur les montagnes les messager qui annonce la paix…”.

En effet, pour beaucoup d’années, les rejetons d’Israël, ceux qui avaient encore foi dans le Seigneur avaient terriblement souffert en exil: sans terre, ni Temple et ni sacerdoce. Ces trois éléments étaient le signe de la présence de Dieu au milieu de son peuple.

Ainsi, la défaite de Babylone par Cyrus était une bonne nouvelle pour les juifs car logiquement c’était le temps de la Libération (Isaïe 40,9; 41,37). Ils pouvaient retourner chez eux et être en communion avec Dieu avec un coeur apaisé. Nous pouvons tout avoir et être tout, mais si on n’a pas un coeur apaisé, il est difficile de vivre pleinement.

Dans le langage biblique, la course du messager sur la montagne ou les pieds du messager signifie partenariat avec Dieu pour le salut de l’humanité ; lequel partenariat se montre dans les activités de ceux que Dieu a appelés pour faire connaître sa Parole et ses desseins.

La Bonne Nouvelle que nous annonçons aujourd’hui est que Jésus-Christ, à travers sa naissance, a accompli d’une manière splendide cette prophétie d’Isaïe. À partir du moment où nous croyons et cherchons à grandir dans la connaissance de la Parole de Dieu, nous pouvons partager avec Lui sa vie (Colossiens 1,13). Noël est donc un temps de joie car Dieu nous a apporté la paix qui était perdue à cause de la culpabilité du péché (2 Co 5,18; Col 1,22)

Dans l’évangile, l’évangéliste Jean nous révèle qui est vraiment cet enfant qui vient de naître : “Il est Dieu”. Il était avant la création et c’est grâce à Lui et pour Lui que nous sommes crées ; Il est la Source de TOUT. Par conséquent, si nous voulons que notre existence ait son sens véritable nous devons l’accepter dans tous les secteurs de notre vie et prendre la direction que sa Parole nous indique.

Il sied de remarquer que dans le mystère de la Nativité, il y a échange des natures : Dieu devient homme pour que l’homme prenne la nature divine, comme dit
Jean 1,12: “À tous ceux qui l’ont reçu, ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu”.

Ce pouvoir signifie la grâce de demeurer en communion avec Dieu afin de porter les fruits qui révèlent le règne de Dieu au milieu de son peuple : l’amour, la miséricorde, la tempérance, les paroles de grâce, la joie, etc.

Ce pouvoir est entretenu par la vie de prière et la soif de grandir dans la connaissance de la Parole de Dieu. Que l’Emmanuel, qui a accepté de prendre notre condition et d’habiter parmi nous, transforme nos cœurs afin qu’il y trouve une place de choix et que nous acceptions également les autres comme Lui nous a acceptés.

PRIÈRE : Seigneur Jésus-Christ, merci d’avoir accepté de prendre notre condition humaine; et tu fais de nous les messagers de ta Bonne Nouvelle. Fais que nous restions confiants et dociles à l’action du Saint Esprit. Guéris notre monde en désarroi. Amen

Michel Manga, SVD

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN

APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO

“Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que le cœur de Jésus vive dans les cœurs de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)

JOYEUX NOËL ET MEILLEURS VŒUX !