DIEU A LA RECHERCHE DE L’HUMANITÉ DÉCHUE

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU DIMANCHE

DATE: LE 30 OCTOBRE 2022

XXXIe DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

PREMIÈRE LECTURE : Sagesse 11,22–12,2

PSAUME : 144

DEUXIÈME LECTURE : 2 Thessaloniciens 1,11–2,2

ÉVANGILE : Luc 19,1-10

Source d’image: Wikimedia Commons

Nous célébrons le XXXIe Dimanche du Temps Ordinaire. Les lectures de la liturgie de ce jour mettent en exergue le caractère miséricordieux de notre Dieu qui vient toujours à la rencontre de l’homme perdu.

“Un grand esprit n’écrase jamais un faible”, dit-on! Dans la première lecture, l’auteur sacré du livre de Sagesse dit: “Seigneur, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout”. De la puissance de Dieu, sort la miséricorde: il libère une grande énergie qui ne nous écrase pas, mais nous couvre de sa miséricorde. Voilà pourquoi Jésus a révélé sa puissance lorsqu’il a pardonné à ses bourreaux sur la Croix (Luc 23,34). Ainsi, plus on grandit en grâces devant le Seigneur, plus les valeurs divines doivent caractériser notre vie pour être le signe visible de sa présence.

En outre, l’écrivain sacré dit: “Tu fermes les yeux sur leurs péchés, pour qu’ils se convertissent”. Ceci nous rappelle Psaume 130,3: “Si tu regardes nos fautes, Seigneur, qui subsistera”?. Dieu nous regarde comme il nous avait créés (à son image) et comme nous serons en sa présence. Voilà pourquoi il ne veut pas la mort d’un pécheur, mais sa conversion (Ezéchiel 18,32).

Cependant, la raison de cette attitude de Dieu envers le pécheur doit nous interpeller : c’est en vue de la conversion qui est un don de Dieu et le travail du Saint Esprit dans l’âme de la personne qui s’ouvre au don précieux de l’amour de Dieu. En d’autres termes, la conversion est un processus de prise de conscience de l’amour de Dieu dans notre vie.

Il sied de noter qu’aussi longtemps qu’on ne vit pas le pardon de Dieu comme un don précieux de son amour, il nous sera difficile de connaître la vraie conversion. C’est grâce à cet amour inconditionnel que Dieu se met toujours sur notre chemin en vue de nous sauver.

Dans l’évangile, Saint Luc nous présente Jésus, l’image visible du Dieu invisible, comme l’expression parfaite de la miséricorde divine. Il vient à la recherche de ce qui était perdu : “la joie parfaite de l’homme de vivre en communion avec son Créateur”.

Sur son chemin, il rencontre Zaché dont le nom signifie “Juste”. En effet, quand Zaché est allé à la recherche des biens de ce monde de sa façon, il avait perdu sa droiture ; mais lorsqu’il est allé à la rencontre de Jésus, il avait retrouvé sa vraie identité : il a été justifié et sauvé.

La conversion de Zaché se présente comme un processus : premièrement, il apprend que Jésus passait, la curiosité de voir qui était ce Jésus qu’une grande foule suit naît en lui; il se dépouille de son statut de chef des collecteurs d’impôts, il devient comme un petit d’enfant : il court et monte sur un arbre à cause de la foule et de sa petite taille. Ceci nous rappelle la parole de Jésus : “Si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux (Matthieu 18,3b).

En réalité, spirituellement parlant, nous sommes tous de petite taille : personne ne saurait soulever sa tête sans la grâce de la miséricorde de Dieu : “Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3,23). Alors, en toute humilité, allons, courons vers Jésus afin que sa grâce sanctifiante nous justifie.

Oui, la joie de rencontrer Jésus, de s’ouvrir à son amour a conduit Zaché à se convertir : il s’est réconcilié avec Dieu à travers sa charité aux pauvres, un acte concret d’amour car la charité couvre une multitude de péchés (1 Pierre 4,8) et il s’est réconcilié avec ceux qu’il avait offensés en leur rendant quatre fois plus. Voilà la vraie conversion qui vient de l’ouverture au don précieux de l’amour de Dieu.

PRIÈRE : Seigneur Jésus-Christ, donne-moi la grâce de m’ouvrir totalement au don précieux de Ton amour pour vivre la vraie conversion. Guéris notre monde en désarroi. Amen

Michel Manga, SVD MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO

“Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que le cœur de Jésus vive dans les cœurs de tous les hommes”. Amen

(Saint Arnold Janssen)