LA RÉCOMPENSE DES CROYANTS

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU DIMANCHE

DATE: LE 06 NOVEMBRE 2022

SOLENNITÉ DE TOUS LES SAINTS

PREMIÈRE LECTURE : Apocalypse 7,2-4.9-14

PSAUME : 23

DEUXIÈME LECTURE : 1 Jean 3,1-3

ÉVANGILE : Matthieu 5,1-12

L’Eglise locale du Congo célèbre en ce dimanche la solennité de Tous les Saints. Les lectures proposées mettent en exergue la gloire que les croyants, c’est-à-dire ceux qui persévèrent dans le témoignage du Christ, recevront.

La solennité de Tous les Saints et la commémoration des fidèles défunts nous font célébrer le mystère de L’Eglise en sa triple façon d’exister : premièrement, L’Eglise “Militante”, en son état de combat actuel qui, sur terre, chemine dans la Foi ; c’est L’Eglise de Pentecôte permanente.

Deuxièmement, l’Eglise “Souffrante”, en son état d’attente qui, au purgatoire, désire dans l’espérance. C’est L’Eglise de l’Avent transitoire. Et troisièmement, L’Eglise “Triomphante, en son état de gloire qui, au ciel, règne en plénitude dans l’Amour; c’est L’Eglise de la Pâques éternelle.

Ces trois façons d’exister de L’Eglise sont inséparables ; elles forment une seule et même Église. Voilà pourquoi pendant la messe nous prions pour les vivants et les morts, et nous invoquons ou demandons l’intercession des Saints. Depuis que Dieu a déchiré les cieux pour se faire le cœur de sa création, depuis que le Christ a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous (Colossiens 2,14), toutes les barrières entre terre et ciel ont été anéanties.

Fêter donc tous les saints, c’est regarder avec espérance ceux qui possèdent déjà l’héritage de la gloire éternelle, car ils ont laissé la miséricorde du Père vivifier chaque instant de leur vie, chaque fibre de leur cœur. La lutte contre le mal ne saurait triompher si elle n’est pas fondée sur la grâce que nous recevons de l’amour de Dieu.

La première lecture nous présente cette gloire des saints qui vient de la grande épreuve : le témoignage du Christ. En effet, laver ou purifier les habits dans le sang de l’Agneau signifie donner sa vie comme sacrifice (mourir dans le péché et lutter contre les anti-valeurs), pour la gloire de Dieu. En écrivant Philippiens 2,17 et 2 Timothée 4,6, l’Apôtre Paul avait à l’esprit cette idée du témoignage de l’amour du Christ qui doit se manifester dans notre façon de vivre avec les autres.

Dans l’évangile, les béatitudes nous révèlent ce que représente réellement la vie d’un chrétien: c’est une lutte dans le témoignage du Christ en vue de partager sa vie bienheureuse. Ainsi, “Être heureux” dans le langage biblique, c’est partager avec Dieu sa vie, c’est-à-dire recevoir dans notre cœur la paix et la joie qui viennent de notre communion avec Dieu en dépit de toutes les réalités humaines.

La solennité de Tous les Saints est un encouragement pour nous qui faisons encore partie de L’Eglise Militante : la vie ne s’arrête pas ici-bas, il y a la communion éternelle avec Dieu qui nous attend. Ce faisant, ouvrons nos cœurs à la grâce sanctifiante que le Christ donne lorsque nous nous engageons sur le chemin de la sanctification, à travers les sacrements que les saints ont tant aimés et la vie de prière.

PRIÈRE : Seigneur Jésus-Christ, dispose mon cœur à recevoir Ta grâce sanctifiante afin que ma vie soit un témoignage de Ta gloire au milieu de mes frères et sœurs. Guéris notre monde en désarroi. Amen

Michel Manga, SVD

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN

APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO

“Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que le cœur de Jésus vive dans les cœurs de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)