XXVème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE). PREMIÈRE LECTURE: Sagesse 2,12.17-20 PSAUME: Psaume 53 DEUXIÈME LECTURE: Jacques 3,16—4,3 EVANGILE: Marc 9,30-37

THÈME: “LE TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN”. Nous célébrons le XXVème Dimanche du Temps Ordinaire de l’année B. Les textes bibliques choisis pour la liturgie de ce jour illustrent les pensées du monde et le témoignage de la vie chrétienne. Dans la première lecture, l’auteur du livre de la Sagesse met au clair les pensées cachées des méchants: ils méditent le mal dans leur coeur contre ceux qui suivent les préceptes du Seigneur. Le comportement des justes, guidé par la Parole de Dieu, est une lumière qui expose l’agir des méchants (Psaume 119,105). Le mal que les méchants méditent dans leur coeur finit par se matérialiser en forme de piège pour les enfants de Dieu: “Soumettons-le à des outrages et à des tourments; nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience, disent les méchants”. Toutefois, ce qui est plus important ce n’est pas la provocation des méchants, mais l’attitude, le témoignage du chrétien et son attachement aux valeurs chrétiennes. En d’autres termes, l’option que nous faisons vis-à-vis de la méchanceté du monde détermine notre témoignage du Christ. Que la méchanceté du monde n’étouffe pas notre foi en Dieu, non plus notre caractère divin, c’est-à-dire le bien que Dieu a semé en nous. Notre douceur, notre option pour le Bien est un grand témoignage pour le monde (Prov 23,7; Rm 12,2). Les gens nous menaceront et nous provoqueront pour mettre notre foi à l’épreuve. Mais si nous avons confiance en Dieu, nous serons un témoignage pour les autres. Dans l’évangile, Jésus met en relief la notion du service dans l’agir du chrétien.

En effet, Jésus parle aux disciples de sa passion, qui est une expression d’amour et du service; mais eux sont préoccupés par la notion de la grandeur et de l’honneur: “Qui est le plus grand”. Alors Jésus leur présente un enfant et leur explique que le chemin qui conduit à la grandeur et à l’honneur est celui du service. En fait, l’enfant est l’image de la soumission, l’humilité et la dépendance. Lorsque nous avons confiance en Dieu et dépendons de Lui, sa grâce nous rend capables de le servir et de servir les autres avec beaucoup d’humilité. Dans un monde dominé par le capitalisme et par une recherche accrue du pouvoir et de la grandeur, notre agir chrétien, c’est-à-dire notre service dans l’humilité et la dépendance totale de la grâce de Dieu est un “Grand Témoignage du Règne de Dieu parmi les hommes. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, aide-mois à comprendre que Tu as donné Ta vie pour que je vive, et que le sens de cette vie c’est le service rendu à l’humanité. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD.

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)!