SOLENNITÉ DE L’ASSOMPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE). PREMIÈRE LECTURE: Apocalypse 11,19a; 12,1-6a.10ab; PSAUME: Psaume 44; DEUXIÈME LECTURE: 1 Corinthiens 15,20-27; EVANGILE: Luc 1,39-56 .

THÈME: “MARIE, ÉLEVÉE DANS LA GLOIRE DU CIEL”. Nous célébrons, le 15 Août, la solennité de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. En effet, le concept “Assomption” signifie l’élévation dans la gloire céleste de l’âme et du corps de la Vierge Marie; il vient du verbe latin “assumere”, “Enlever”, car c’est Dieu qui a attiré au ciel la Mère de son Fils unique. Dans une vision, Saint Jean voit le Temple qui est dans le ciel s’ouvrir et l’arche de l’Alliance du Seigneur apparaître dans son Temple. Il sied de noter que dans l’Ancien Testament, l’arche de l’Alliance représentait la Gloire de Dieu, c’est-à-dire sa présence; et la Loi de Dieu était dans l’arche de l’Alliance (Chroniques 15,3-4.15-16; 16,1-2). La Loi de Dieu dans l’arche révélait la fidélité de Dieu à ses promesses. En d’autres termes, c’est un Dieu qui réalise ses promesses à son temps.

C’était l’arche de l’Alliance qui avait conduit les Israélites à travers le Jourdain jusqu’à leur héritage (Josué 3,11-17). Dans le Nouveau Testament, c’est Dieu Lui-même qui, en la personne de Jésus Christ, vient résister en Marie pour mener à bon port son projet du salut. Ainsi, la Vierge Marie devient-elle l’arche de la Nouvelle Alliance au sein de laquelle s’est incarné le Verbe Éternel du Père pour sauver l’humanité. De ce qui précède, l’Assomption de la Vierge Marie est une déduction logique du rôle qu’elle a joué et continue à jouer dans l’histoire du salut. C’est-à-dire le lieu de l’incarnation, le Temple du Saint Esprit ne pouvait pas subir la corruption due au péché; ça serait, ipso facto, contredire la révélation sur l’Immaculée Conception. C’est aussi la déduction de la victoire du Christ sur la mort; Lui qui a vaincu la mort et est assis à la droite du Père, Il ne pouvait qu’ouvrir la porte du ciel à sa Mère afin de partager cette gloire avec elle (Jean 12,26). Si l’ancienne Eve n’avait pas pu collaborer avec l’Esprit Saint pour le salut de l’humanité et, par conséquent, elle a connu la corruption de la chair, la Vierge Marie par contre, la nouvelle Eve, avec son obéissance est entrée dans dans la gloire éternelle de son Fils.

Et là, elle continue à intercéder pour nous qui sommes encore dans lutte contre les turbulences de ce monde. L’Eglise, à travers la prière du chapelet, nous donne l’opportunité de lui confier nos joies et peines, et de la recevoir chez nous comme Elisabeth. Si sa simple salutation a fait tressaillir d’allégresse Jean-Baptiste au-dedans d’Elisabeth, son intercession fera vibrer en nous les effets de la rédemption (Jean 2,3). Vivre de ce mystère, c’est accepter d’être éduqué par Elle (Jean 19,25-27) pour apprendre à obéir et à aimer plus Jésus et à nous aimer les uns les autres. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu n’as pas voulu que la Nouvelle Eve, Ta Mère, subisse le sort de l’ancienne Eve. Donne-moi la grâce de l’humilité de coeur pour l’accepter comme Mère. Guéris notre monde en désarroi. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous! Michel Manga, SVD

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)!