Homélie du jour: 4 décembre 2020

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, VENDREDI DE LA 1ere SEMAINE DE L’AVENT PREMIÈRE LECTURE: Isaïe 29, 17-24 PSAUME: Psaume 26 EVANGILE: Matthieu 9, 27-31

I. “ATTENDRE LE SEIGNEUR DANS LA FOI”: Le temps de l’Avent revêt un caractère d’attente, mais une attente dont les éléments se constituent grâce à la foi. Dans la première lecture, le Prophète Isaïe demande au peuple de regarder l’avenir et considérer ce que le Seigneur a planifié pour eux (Jérémie 29, 11). En effet, même si à cause de leur système politique les choses sont renversées, un jour le Seigneur remettra tout en ordre et va établir son Royaume de gloire sur la terre. Ainsi, tout ce qui était à la base de l’inquiétude du peuple sera transformé. Cette image d’un futur glorieux est une invitation à faire confiance au Seigneur et à avoir foi en Lui. Quelle que soit la situation que l’homme traverse dans sa vie, s’il fait confiance au Seigneur, la lumière d’en haut finit toujours par briller (Psaume 25, 3; Isaïe 40, 31; Romains 10, 11). Dans sa relation avec Israël, Dieu attendait voir Israël exhiber une attitude de confiance et de foi. Cette prophétie d’Isaïe fut concrétisée dans le ministère de Jésus Christ. En effet, la cécité (aveuglement) fut un problème sérieux en Israël. Les deux aveugles dont parle l’évangile ont reconnu Jésus comme le Fils de David et ont persévéré dans la suite du Christ. C’était leur foi que le Christ a honoré; leur “oui Seigneur” a provoqué la libération de la puissance qui était en Jésus. La cécité (aveuglement ) est l’image de l’ignorance spirituelle et de l’incroyance (Isaïe 6, 10; Matthieu 15, 14; Romains 11, 25). Nous avons besoin de la nouvelle vie en Jésus (la foi) avant de voir les choses divines, voir la main de Dieu dans chaque situation de notre vie (Jean 3, 3; 2 Pierre 1, 5-9). La détresse de l’aveugle est facile à imaginer: il est privé de lumière, donc privé de tout témoignage. Jésus est la lumière offerte à tout homme en ce monde afin de Lui rendre témoignage. Attendons-le dans la foi, afin que notre façon de voir les choses nous aide à témoigner de Lui là où nous nous retrouvons. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu es la lumière qui brille pour la vie éternelle. Fais que ma foi en Toi ne défaille pas. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”, Amen! (Saint Arnold Janssen)

II. Les textes sacrés de ce matin sont une présentation du profil (prototype) du Messie qui doit venir. L’aperçu nous montre qu’il est le Rédempteur et Sauveur de l’homme. Il vient nous guérir de nos maladies, infirmités et restaurer notre dignité gâchée. Jésus dit qu’il est venu pour les malades et non les bien portants. La maladie qui nous décime hic et nunc, c’est le manque de foi et la sécheresse spirituelle. Pour que le Messie naisse en nous, il y a la foi comme préalable. Pour le Christ et son peuple, tout est possible avec lui, car nous espérons à un monde meilleur où il n’y aura plus de peine, tristesse ni guerre, etc. Car le Christ est Tout en tous. Crois-tu que je peux te guérir? Jean Yangia, SVD.