Homélie du jour: 20 novembre 2020

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, VENDREDI DE LA XXXIIIème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE PREMIÈRE LECTURE: Apocalypse 10, 8-11 PSAUME: Psaume 118 EVANGILE: Luc 19, 45-48

Ordre et progrès. Fameuse devise du Brésil. Sans ordre il n’y a pas de dévéloppement. À Kinshasa, on entend souvent l’expression “Tu penses que c’est toi qui changeras ce pays? “. Pareille réaction est preuve du refus de changement et de l’ignorance, bref une vie désordonée. L’Eglise doit avoir un seul but, nous aider à rencontrer Dieu dans la prière. On ne peut venir avec une autre motivation. Jésus affronte et chasse ceux qui font du temple de Dieu un marché. Il en est de même pour ceux qui usent de leurs téléphones pendant la messe. La Parole de Dieu est succulante à manger, mais amer à avaler. Le monde est ennemi de l’ordre. Ne venons pas à l’Eglise pour un intérêt quelconque. Jean Yangia, SVD.