Homélie du jour: le 7 novembre 2020

RÉFLEXIONS SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, SAMEDI DE LA XXXIème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE PREMIÈRE LECTURE: Philippiens 4,10-19 PSAUME: Psaume 111 EVANGILE: Luc 16, 9-15

I. “DIEU ET L’ARGENT”: Un jour, un ami m’a posé cette question: “Pourquoi l’argent sépare-t-il même les plus belles amitiés?, il y a-t-il une explication biblique?”. Comme nous pouvons le remarquer, Dieu est au centre des activités spirituelles de l’homme. Il veut y être (Deutéronome 6, 5; Matthieu 22, 37). De même, l’argent est au centre des activités économiques de l’homme. Jésus lui-même avait dit: “Là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur” (Matthieu 6, 21). Dieu et l’argent sont deux réalités qui veulent capturer le coeur de l’homme (Exode 19, 4…). Dans d’autres versions de la Bible, l’argent est traduit par “Mammon”. Ce dernier signifie richesse matérielle qui est personnifiée en divinité à laquelle les hommes sont susceptibles de vouer leur vie. Plusieurs familles, amitiés et groupes ont été brisés à cause de l’argent. Certaines personnes ont sacrifié leurs frères et soeurs pour avoir la richesse. Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus nous demande de faire très attention parce que la richesse a souvent tendance à dominer et veut diriger en maître. Cependant, l’argent n’a jamais été un bon maître. Nous ne devons pas nier le fait que nous avons besoin de biens matériels ou de l’argent pour notre survie ou pour nos activités. En d’autres termes, l’argent est fait pour nous servir; là où il y a un bon discernement, l’argent demeure toujours un bon serviteur. La richesse ou l’argent n’est pas une valeur d’éternité. Lorsqu’il prend le contrôle de la vie de l’homme, il le conduit à la dérive. Toutefois, ce n’est pas une excuse pour ne pas entreprendre ou négliger la quête d’une vie descente. Dieu a mis la richesse de la création à la disposition de l’homme. Il suffit d’en faire un bon usage pour demeurer dans l’amitié avec Dieu. Jésus veut tout simplement nous dire que l’argent est à la portée de l’homme comme serviteur. Par conséquent, il ne peut pas séparer les gens dont le coeur appartient à Dieu. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu as vaincu le monde et toutes ses tentations. Donne-moi la grâce de toujours Te choisir devant la richesse de ce monde. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD

II. Parmi les choses qui révélent notre vraie personalité et identité, il y a l’argent. “Un bon maître, mais un mauvais serviteur”. Celui-ci est à l’origine de beaucoup des conflits et maux. Il divise le monde, certains s’entretuent, complotent et trahissent le prochain. On se trompe, on se fait d’illusions lorsque nous croyons que l’argent est source du bonheur “Mammon”. L’expérience a largement prouvé qu’une telle assertion s’avère fausse. Jésus attire notre attention face à cet outil qui ouvre la brèche à la malhonnêteté. Judas en est le “saint” patron. Descille nos yeux Seigneur devant la soif d’argent, aide-nous à ne choisir que Toi comme seul Maître. Dieu seul me suffit. Jean Yangia, SVD.