Père Menardo Alcober SVD (Philippines)

P Menardo Alcober SVD

Le P. Menardo Alcober est décédé aux Philippines à Cristo Rei, Manila (PHC) le 19 août 2019. Il a oeuvré de 1983 à 2002 au Congo.

Il est né le 20/12/52 à Baybay, diocèse de Palo aux Philippines. Il est entré au noviciat de la SVD en 1972 et a émis les premiers voeux en 1974 et les voeux perpétuels en 1980. La même année il a été ordonné prêtre.

Arrivé au Congo le 17/3/83 il apprit le lingala et après un stage pratique dans la paroisse St. Jacques à Kinkole il fut nommé vicaire à la paroisse St Cyprien, dans laquelle la SVD venait de s’engager. Ainsi il faisait partie de la première équipe SVD avec le P. Willy Overmars comme curé et le P. Marek Brzescinski, lui aussi vicaire et nouveau missionnaire. Le P. Menardo s’occupait beaucoup de la jeunesse et avait un contact étroit avec une école américaine sur place. Il s’engageait très bien à Kinshasa, mais son souhait était d’aller travailler pas seulement dans la brousse, mais dans la forêt.

Ainsi, en 1985 il a été muté pour Dumba avec sa très grande église dans le diocèse de Kole, dans lequel la SVD avait pris 2 paroisses en 1982. Dumba était la plus éloignée et isolée. La paroisse se situe à 160 km de Dekese avec une route très difficile, surtout à cause de plusieurs ponts non-existants, qui obligeaient parfois nos confrères de faire un détour de plus de 500 km. A Dumba le P. Menardo était avec le P. Bader (curé) et le P. Tulowiecki  (co-vicaire). Après le départ du P. Tulowiecki, il y restait seul avec le P. Bader. Partout où il était, il gagnait vite la sympathie des jeunes.

En 1989 il quitta Dumba pour aller étudier à Lumen Vitae, où il resta jusqu’en 1991.

Ensuite il était affecté à Masamuna, où il a travaillé d’abord avec le P. Louis Schön et ensuite avec le P. Marek Burbela. Parfois la paroisse recevait aussi des jeunes stagiaires SVD.

Quand en 1994 le clergé diocésain a pris la charge de la paroisse de Masamuna, le P. Menardo fut muté pour Tumikia. Avec le P. Schön qui était curé et le P. Gabriel Gutierrez ainsi que le Fr. Marcus, ils formaient une grande équipe. A partir de 1996 le P. Hoff remplaçait le P. Schön et à la place du P. Gutierrez qui fut muté pour le Mozambique, le P. Joseph Galang fut affecté à Tumikia, ainsi que le Frt. Munsi.

Après la prise de pouvoir par l’AFDL en mai 1997, le P. Galang avait des problèmes à cause de sa ressemblance avec des Chinois et a quitté le Congo. La même année le P. Menardo a remplacé le P. Hoff dans sa fonction de curé, mais ce dernier restait toujours comme vicaire à Tumikia. Vers la fin de l’année, le Fr. Marcus a quitté Tumikia et définitivement le Congo pour raison de santé. Avec ces 2 départs l’équipe de Tumikia avait fort diminué. Mais Tumikia recevait pendant ces années régulièrement des stagiaires (Munsi, Tsunda et Luzi …). En 1998 le P. Gani Ehido, compatriote du P. Menardo fut affecté à Tumikia. Mais cette trinité n’a pas duré.

En juillet 2000, le P. Hoff est tombé en pleine Messe et a contracté une fracture du fémur. Lui aussi à cause de cet accident et de son âge avancé n’est plus rentré au Congo. Ainsi la communauté de Tumikia s’était rétréci à deux. La nomination du jeune indien P. Kurian  en 2001 n’a rien changé à cette situation, car pendant l’apprentissage du kikongo à Bandundu ce jeune confrère est tombé dans un coma de plusieurs jours et a dû être soigné en Afrique du Sud. Après sa guérison il est rentré définitivement en Inde.

A Tumikia aussi, le P. Menardo s’est adonné à la pastorale de la jeunesse et y a aménagé un beau terrain de basket. Le P. Menardo était un grand animateur et avait un grand souci pour la formation de ses chrétiens et organisait des sessions et des récollections pour les former.

Malgré ses activités sportives le P. Menardo avait une santé faible. Ainsi en 2002 il a lui-même  demandé d’être transferé dans son pays natal, les Philippines. Il fut affecté à la Province PHC et vivait dans la communauté du “College Seminary” (Philosophie) du Séminaire Christ the King à Manille. Là il continuait à rendre service. En 2005 il fut nommé Secrétaire de Mission. Toutes les interventions des médecins n’ont pas su stabiliser l’état de sa santé.

Au début de l’année 2016 une nouvelle alarmante est arrivée au Congo disant que le père allait très mal. On demandait de prier pour lui. Heureusement le père a survécu à cette crise.

Aujourd’hui la nouvelle de sa mort nous surprend. Que le Seigneur accueille son serviteur auprès de Lui et lui rende au centuple tout le bien qu’il a fait dans sa vie religieuse et missionnaire, surtout aussi à notre Province. Qu’Il lui accorde la joie et la vie éternelle.

Advertisements