“ÉVEIL DE LA FOI”

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LITURGIE CATHOLIQUE)

DATE: LE 07 AOÛT 2022

XIXe DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

PREMIÈRE LECTURE : Sagesse 18,6-9

PSAUME : Psaume 32

DEUXIÈME LECTURE : Hébreux 11,1-2.8-19

EVANGILE : Luc 12,32-48

Nous célébrons aujourd’hui le XIXe Dimanche du Temps Ordinaire de l’année liturgique C. Les lectures qui nous sont proposées mettent en relief la nécessité de demeurer éveillés grâce à la lumière de la foi.

Dans la première lecture, l’auteur du livre de la sagesse nous propose une méditation sur “la nuit de la délivrance pascale”, c’est-à-dire la nuit de la sortie du peuple d’Israël de l’Égypte. Il mentionne deux faits très importants dans cette démarche de libération : premièrement, la délivrance des enfants d’Israël était vécue dans la foi par leurs pères.

En effet, les promesses de Dieu ont besoin de rencontrer notre foi, car Dieu n’exauce pas la prière mais la foi, c’est-à-dire notre confiance en l’accomplissement de ses promesses, notre conviction de sa puissance et de la souveraineté qu’il exerce (Matthieu 15,21-28; Luc 7,1-10).

Deuxièmement, le temps de l’intervention de Dieu dans la vie de celui ou celle qui croit en lui est un moment d’élévation, de gloire pour la personne et, en même temps, un moment de confusion et de ruine pour ceux qui persécutent les justes. L’auteur du livre de Sagesse l’exprime en ces termes : “En même temps que tu frappais nos adversaires, tu nous appelais pour nous donner ta gloire” (Sagesse 18,8).

Quelle que soit la durée que prennent les promesses de Dieu, quelle que soit la durée que prennent les difficultés de notre vie, la lumière de la foi finira par dissiper la nuit que nos adversaires apportent (Matthieu 13,24-30). La patience dans la prière est un chemin sûr vers la gloire de Dieu, car le silence de Dieu ne signifie pas son absence, mais temps de préparation de son élévation; ayons cette ferme croyance, car Dieu fait toute chose agréable à son temps (Ecclésiaste 3,11).

Dans l’évangile, Jésus fait comprendre à ses disciples que vivre dans la foi est un état d’éveil spirituel qui nous garde attachés et fidèles à la vie du Seigneur et à son service de telle sorte que peu importe le temps qu’il prendra, qu’il nous trouve avec des lampes allumées de la foi. Ainsi, la lettre aux Hébreux nous dit que la foi est le moyen de posséder déjà ce qu’on espère, et de connaître des réalités qu’on ne voit pas.

La vie chrétienne est un engagement à faire rayonner la lumière du Christ qui vient de notre foi. Cette disposition intérieure d’éveil, comme nous disons pendant la messe: “Nous attendons ta venue dans la gloire”, fait de nous des chrétiens actifs dans les bonnes œuvres qui révèlent les valeurs divines (Colossiens 3,1).

Nous sommes des intendants du Christ ; il nous a confié la mission de témoigner de Lui en devenant lumière du monde et sel de la terre (Matthieu 5,13-14). Que nous ne vivions plus notre vie pour nous-mêmes, mais pour Lui qui s’est livré pour nous (Galates 2,19-20). PRIÈRE : Seigneur Jésus-Christ, augmente en moi la foi et la soif des réalités d’en haut. Guéris notre monde en désarroi. Amen

Michel Manga, SVD

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN

APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO