XXIIIème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE) PREMIÈRE LECTURE: Isaïe 35,4-7 PSAUME: Psaume 145 DEUXIÈME LECTURE: Jacques 2,1-5 EVANGILE: Marc 7,31-37

THÈME: “JÉSUS, LE LIBÉRATEUR”. Nous célébrons le XXIIIème Dimanche du Temps Ordinaire. La Parole de Dieu nous rappelle le désir profond de Dieu: libérer l’homme de la servitude afin de partager la joie de Son Créateur. Dans la première lecture, le Prophète Isaïe réconforte les enfants d’Israël qui étaient en exil en Babylone: “Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu: c’est la vengeance qui vient…” Le mot “vengeance” au moment où Isaïe écrivait, faisait référence à la promesse de salut: cela veut dire que Dieu prend sa revanche contre le mal qui atteint l’homme et le détruit; c’est la suppression du mal et le retour du coeur de l’homme à Dieu. Pour les enfants d’Israël, le salut à ce moment là signifiait le retour au pays de tous les exilés. Ce retour fut un moment de grande joie, car le Seigneur avait révélé sa grande puissance. Ce message du Prophète est toujours d’actualité: Dieu veut nous libérer du mal qui nous ronge, qui nous éloigne de sa miséricorde, le mal qui nous divise afin que nous soyons UN avec Lui et avec les autres (Jean 17,21). La prophétie d’Isaïe s’était pleinement réalisée en la personne de Jésus Christ: il libère un sourd-muet du mal qui l’empêchait d’écouter la Parole de Dieu et de se mettre en relation avec les autres. Mais à sa rencontre avec le Christ, il s’ouvre à la fois à Dieu et aux hommes. Il sied de savoir que dans ce miracle, l’initiative ne venait pas du sourd-muet, c’était plutôt les autres qui l’avaient conduit à Jésus.

La mission de la communauté chrétienne ou de l’Eglise est de conduire l’humanité vers le Christ pour qu’il nous donne le salut (Mt 28,19). Si pour les Israélites, le salut signifiait le retour au pays de tous les exilés, aujourd’hui il pointe à notre pleine réalisation en Jésus: nous libérer de tout ce qui nous empêche de grandir dans la foi et dans la connaissance de Dieu (Osée 4,6; Proverbes 19,2; Romains 12,2). Tout ce que fait Jésus est admirable, dit la foule. Ceci nous rappelle Jérémie 29,11: “Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel…” Peu importe ce que nous traversons aujourd’hui, quelle que soit sa durée, si nous avons confiance en Jésus, il va nous libérer de tout mal; et pour ceux qui persévèrent dans la foi, la libération finale sera la vie éternelle (Mt. 24,13) PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, ouvre mes oreilles de foi afin que j’écoute Ta Parole; et délie ma langue afin que je proclame Tes merveilles. Guéris notre monde en désarroi. Amen Michel Manga, SVD.

MISSIONNAIRE DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)!