VENDREDI DE LA XIIIème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE): PREMIÈRE LECTURE: Genèse 23,1-4.19; 24,1-8.62-67. PSAUME: Psaume 114. EVANGILE: Matthieu 9,9-13.

THÈME: ÊTRE À LA SUITE DU CHRIST”. Les textes bibliques de la liturgie de ce jour nous amènent au coeur du mystère du salut: après la mort, la vie continue mais c’est en suivant Jésus que nous possédons la vie en plénitude. Dans la première lecture, Abraham pleure sa femme Sarah et l’enterre à Macpéla, à Canaan. En effet, dans l’Ancien Testament, très peu a été révélé sur la vie après la mort. Mais le peuple de Dieu savait que Dieu les recevrait quand ils mouraient (Psaume 73,24). Lorsqu’on sait où se trouve quelque chose, on l’a pas perdu. Telle est l’espérance des gens qui ont foi en Dieu: ils ne pleurent pas les morts comme les païens parce qu’ils savent qu’ils sont en présence de Dieu. Saint Paul n’avait-il pas exhorté les chrétiens de Thessalonique à ne pas pleurer comme ceux qui n’ont pas d’espoir (1 Thessaloniciens 4,13-18). Sarah est morte dans la foi et Abraham savait qu’elle était sous la garde du Seigneur (Hébreux 11,11-13). Cette confiance nous caractérise lorsque nous sommes à la suite du Seigneur. Dans l’évangile, Jésus appelle Lévi qui sera appelé Matthieu signifiant “don de Dieu”. Un homme deconsidéré par la société, surtout par les Pharisiens et les Scribes à cause de son travail, Jésus va poser sur lui un regard rédempteur malgré son passé. Comme son nom l’indique, le salut est un don gratuit de Dieu. C’est le fruit de la miséricorde divine. Toutefois, lorsque nous écoutons l’appel de Dieu, sa Parole qui nous interpelle, il nous faut se mettre directement à sa suite comme Lévi: il a tout laissé et s’est mis à suivre Jésus. Il était si heureux de son expérience du salut que cela devenait le sujet d’un nouvel enseignement à ses amis et aux pharisiens et scribes. Notre vie en Jésus doit devenir un enseignement, un témoignage pour le monde. Peu importe notre situation, Jésus ne nous condamne pas, mais il pose sur nous son regard du salut et nous attend les bras ouverts. C’est seulement quad nous nous mettons debout pour le suivre que nous faisons l’expérience d’une joie sans fin, à l’instar de Matthieu. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu es venu pour me sauver. Fais que je ressente toujours dans ma vie les effets de Ta Rédemption. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD.

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE-PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen! (Saint Arnold Janssen)