“QUAND DIEU PARLE”

XIIème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B: 20 JUIN 2021

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR

PREMIÈRE LECTURE: Job 38,1.8-11 PSAUME: Psaume 106

DEUXIÈME LECTURE: 2 Corinthiens 5,14-17

EVANGILE: Marc 4,35-41.

Nous célébrons aujourd’hui le XIIe Dimanche du Temps Ordinaire. Les textes bibliques choisis illustrent la puissance de la Parole de Dieu et la nécessité pour l’homme de l’écouter pour acquérir la sagesse divine.

La première lecture nous parle de l’avant dernière partie de l’histoire de Job. Depuis le début du récit, Dieu laisse le temps à Job et à ses amis d’exprimer leurs fausses idées. Quand le silence s’est fait entendre, Dieu a parlé; il est toujours patient avec l’homme. C’est lorsque l’homme écoute que Dieu parle. Si pour les uns la vue est le sens le plus important, pour d’autres, en particulier les Israélites, c’est l’écoute: “שמע ישראל” ( écoute Israël: Deutéronome 6,4; Marc 12,29). Dieu va répondre à Job, mais en lui posant des questions qui l’humilient et révèlent sa puissance. En fait, Job avait la haute opinion de lui-même; et avec les questions que Dieu pose, il va se taire.

Dieu a besoin de notre silence de confiance pour faire entendre sa voix. La relation entre Dieu et l’homme est basée sur la liberté, la confiance et l’ouverture aux desseins de Dieu. Il sied de noter que Dieu n’a remis en cause l’intégrité et la sincérité de Job, mais sa faculté d’expliquer les chemins de Dieu dans le monde. Il pensait connaître beaucoup sur Dieu, mais il ne s’est pas réalisé combien il était ignorant. La connaissance de notre ignorance est le premier pas vers la vraie sagesse.

Dans l’évangile, Jésus démontre que lorsque l’homme laisse Dieu parler, ce qui révèle la foi ou la confiance de l’homme en Dieu, ce dernier fait taire les éléments dangereux qui troublent la quiétude de l’homme.

En effet, le texte de l’évangile est une suite à la dernière parabole que Jésus avait donnée, où les oiseaux du Ciel viennent faire leur nid. Les disciples sont appelés à tourner leur régard vers celui dont les oeuvres révèlent le règne de Dieu. Cependant, les vagues et le vent viennent à leur rencontre. Ces éléments expriment ce qui peut arriver dans notre vie.

Dans notre démarche de faire valoir le règne de Dieu, nous avons l’impression de perdre nos repères, de tourner en rond et d’être submergés. Cela donne l’impression comme si Jésus n’est pas avec nous. Cependant, son silence ou son sommeil devrait faire grandir le règne de Dieu dont il venait de parler à ses disciples. Voilà pourquoi il leur pose deux questions: “Pourquoi avoir peur?”; “vous n’avez pas la foi?”.

La peur ou le doute, signe de manque de foi, paralyse la manifestation du règne de Dieu dans notre vie. Mais si nous avons confiance en Dieu, qu’il fasse nuit ou jour son règne va s’imposer dans les circonstances de notre vie par l’écoute et la mise en pratique de Sa Parole (Matthieu 7,24).

PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu es présent dans ma vie. Donne-moi la grâce d’en toujours être conscient. Guéris notre monde en désarroi. Amen!

Michel Manga, SVD

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN, APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO.

“Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)