Homélie du jour: 16 octobre 2020

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, MEMOIRE DE SAINTE MARGUERITE-MARIE ALACOQUE, Vierge PREMIÈRE LECTURE: Ephésiens 1, 11-14 PSAUME: Psaume 32 EVANGILE: Luc 12, 1-7

I. “SE LIBÉRER DE LA PEUR DU MONDE”: Sainte Marguerite-Marie Alacoque, 5ème enfant d’un notaire royal, était née en 1647 en Bourgogne. Déjà à l’âge de 5 ans, elle prononce le voeu de virginité. Après sa première communion, elle tombe gravement malade. La Vierge Marie lui promet de la guérir une fois qu’elle devient l’une de ses filles. Mais l’adolescente sera tiraillée entre l’appel de Dieu et la vie du monde. Tandis que sa famille cherche à la marier à 18 ans, Jésus la reprend en lui disant dans son coeur: “Si tu m’es fidèle, je ne te quitterai point… Je t’apprendrai à me connaître et me manifesterai à toi”. Le 27 décembre 1673, en la fête de Saint Jean l’évangéliste, elle reçoit la première grande révélation du Sacré Coeur: Jésus la fit reposer fort longtemps sur sa divine poitrine pour lui faire découvrir les merveilles de son amour et les secrets inexplicables de son Sacré Coeur. C’est un des premiers vendredis du mois de 1674 que Jésus se manifeste à celle qu’Il nomme “Sa disciple bien-aimée”, lui demandant de s’unir à son agonie par une heure sainte dans les nuits du jeudi au vendredi et, aussi, de la consoler de l’ingratitude de tous. Elle a connu une rude période d’humiliations et de souffrances venant de l’incompréhension de sa communauté religieuse. Une vie faite d’épreuves: on comprend que l’amour infini du Christ ne peut se révéler sans la Croix. Jésus lui demanda que le vendredi suivant, l’octave du Saint Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer son coeur. C’est une invitation à toujours vivre de l’eucharistie, sacrement d’amour, dans la communion et la prière.

Dans l’évangile, Jésus nous invite à nous débarrasser de la peur de ce monde. On ne peut pas témoigner du Christ si on reste esclave de l’hypocrisie du monde. En effet, la foi en Jésus-Christ doit nous engager dans la lutte contre le mal, contre l’exploitation méchante des puissants de ce monde. Grâce à notre abandon en Dieu, notre vie sera une offrande pour sa gloire et notre propre sanctification (Romains 12,1). PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, par Ta mort et Ta résurrection, Tu m’as libéré de l’esclavage du monde. Fais que ma vie soit un témoignage de cette libération. Guéris notre monde en désarroi. Sainte Marguerite-Marie Alacoque, priez pour nous. Michel Manga, SVD

II. Nous faisons mémoire de Stainte Marguerite M. Alacoque. Elle a grandi dans une famille pieuse, de la deuxième classe en France. Elle avait une dévotion particulière au Sacré-Coeur de Jésus et à l’adoration devant le Saint Sacrement. C’est bel et bien grâce à elle que s’est répandue la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus. Elle était réellement instrument de Dieu. Elle a reçu à maintes reprises la visite de Jésus au couvent mais aussi dès son enfance. Elle parlait avec Jésus comme si c’était entre amis. Elle a vu un Jésus triste et déçu à cause de notre ingratitude. Comme Alacoque, soyons des domaines propres de Dieu, car Il prend bien soins de nous, il connaît même le nombre de nos cheveux. Jean Yangia, SVD.