Homélie du XXVIIème Dimanche du T.O.

RÉFLEXIONS SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE ) DATE: LE 04 OCTOBRE 2020 XXVIIème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE PREMIÈRE LECTURE: Isaïe 5,1-7 PSAUME: Psaume 79 DEUXIÈME LECTURE: Philippiens 4,6-9 EVANGILE: Matthieu 21,33-43

II. “PORTER LES FRUITS DU ROYAUME DES CIEUX” Les textes bibliques de ce dimanche résument toute l’histoire du salut. En Israël, la vigne representait la première économie du pays; c’est quelque chose auquel on accordait beaucoup d’importance. Dans le langage biblique, Israël était considéré comme la vigne du Seigneur (Isaïe 5,1-7). En effet, la vigne était censée être productive pour maintenir l’économie d’Israël. De la même façon, Dieu attendait d’Israël un bon rendement. Ce dernier faisait allusion au comportement d’Israël vis-à-vis des autres nations et à sa dévotion envers Dieu, qui devrait être basée sur l’obéissance à sa Parole (Isaïe 49,1-6). Cependant, Israël n’a pas été à la hauteur de cette attente. Au lieu de conduire les autres nations vers le Seigneur, il a même copié d’elles un comportement qui l’avait éloigné du Seigneur. Dans l’évangile, Jésus revient sur Isaïe 5,1-7 pour rappeler aux Juifs la bonté de Dieu envers eux. Dieu les avait délivrés de l’esclavage et les avait placés sur la terre du lait et de miel. Ainsi, Dieu attendait-il qu’Israël porte les fruits pour sa gloire. Régulièrement, Dieu a envoyé ses Prophètes pour récolter les fruits, mais ils ont maltraité les uns et tué les autres. Finalement, Dieu envoya son propre Fils, l’héritier, mais ils l’ont maltraité et tué (Hébreux 1,2; 13,12-13). Par notre baptême, nous sommes devenus un peuple choisi pour faire connaître la gloire de Dieu (1 Pierre 2,9). Dieu attend que nous portions des fruits de l’Esprit Saint pour être le signe visible de son Royaume. Pour y parvenir, il faut faire de Jésus la fondation de sa vie, la pierre angulaire. C’est dans la prière et la méditation sur la Parole de Dieu que nous restons UN avec le Christ et serons à mesure de produire un comportement digne. Saint Paul nous exhorte à être dans l’action de grâce en toute circonstance et à faire connaître à Dieu nos demandes dans la prière. C’est une invitation à la découverte de la bonté de Dieu qui fait de nous les co-héritiers de son Royaume. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, par Ta mort je suis devenu le co-héritier du Royaume des cieux. Donne-moi la grâce de toujours produire les fruits qui témoignent de Toi. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD