Homélie du jour: 22 septembre 2020

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR MARDI DE LA XXVe SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE PREMIÈRE LECTURE: Proverbes 21,1…13 PSAUME: Psaume 118 EVANGILE: Luc 8,19-21 I

I. “LE CHEMIN DE LA VIE”: “Le seul moyen de se retrouver à la bonne destination est d’emprunter un bon chemin”, dit-on! La vie nous place toujours devant deux choix et chacun d’eux nous conduit à une destination différente (Matthieu 7,13-14). Dans le livre des Proverbes, le mot chemin est mentionné presque 100 fois. L’écrivain sacré met en exergue la nécessité de marcher sur le droit chemin. En effet, le chemin de la sagesse conduit à la vie, mais celui de la folie, de l’indifférence et du mensonge conduit à la mort. Dieu se plaît de celui qui pratique la justice et qui aime le droit chemin. Cela révèle un coeur uni au Seigneur, qui vaut plus que tous les sacrifices. La vie de l’homme commence avec Dieu et se termine avec Lui. Et le chemin qui mène à Dieu c’est le chemin de l’écoute de sa Parole. Quiconque ne se conforme pas à la Parole de Dieu se perd et finira mal.Dans l’évangile, Jésus parle également de l’importance de choisir le chemin de l’écoute de sa Parole, et surtout de sa mise en application. En fait, quelques gens disait déjà que Jésus avait attrapé la folie (Marc 3,21), et peut-être sa famille l’avait aussi confirmé; raison pour laquelle elle voulait lui parler. Mais Jésus a vu cela comme une opportunité pour enseigner une autre leçon spirituelle: appartenir à sa famille spirituelle est beaucoup plus important que toute autre relation humaine. Et cela a comme soubassement l’obéissance à la Parole de Dieu. Si le monde ne se remet pas sur le chemin de cette logique de Jésus, où nous commençons à nous regarder comme enfants de la grande famille de Dieu, les gens dont l’objectif est de voir la volonté de leur Père céleste se réaliser, nous continuerons à souffrir de tous les maux qui caractérise le monde aujourd’hui: l’injustice, l’indifférence, le mensonge, etc. Vivons de la Parole de Dieu que nous écoutons; cela vaut mieux que tous les sacrifices. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Ta Parole me guide sur le chemin de la vie. Tourne mon coeur vers le désir de l’écouter et de la mettre en pratique. Guéris notre monde en désarroi. Amen! Michel Manga, SVD

II. La fraternité universelle: La réponse de Jésus à sa Mère peut paraître comme s’il niait son appartenance à sa famille biologique. Certains anti-Marie exploitent aveuglement ces versets pour justifier leur mépris à l’égard de “Theotokos”. Le Christ veut à ce que ses disciples soient des personnes capables d’aimer tout le monde. “Celui qui aime son Père et sa Mère plus que moi (L’annonce de l’Évangile) n’est pas digne de moi”. L’annonce de la Bonne Nouvelle doit être notre première priorité. “En ayant part au corps et au sang du Christ, nous soyons rassemblés par l’Esprit-Saint en un seul corps”. (P.E II). Une famille des enfants de Dieu. Dieu, nous sommes tous tes enfants. Jean Yangia SVD.