ETRE À LA SUITE DU RESSUSCITÉ

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LITURGIE CATHOLIQUE )

DATE: LE 30 MAI 2020

SAMEDI DE LA VIIe SEMAINE DE PÂQUES

MÉMOIRE DE SAINTE JEANNED’ARC

PREMIÈRE LECTURE: Actes 28,16-20.30-31

PSAUME: Psaume 10

EVANGILE: Jean 21,20-25

Jésus venait de parler à Pierre à propos de sa vie et de son ministère. Après, Il parle de la mort de Pierre, une mort qui rendrait témoignage à Dieu.

En effet, la première fois que Jésus avait parlé de sa mort, Pierre s’y était opposé (Matthieu 16,21). Pierre avait même utilisé son épée au jardin en vue de protéger Jésus. Pierre se vantait de son zèle jusqu’à mourir pour Jésus (Jean 13,37). Mais lorsqu’il y a eu pression sur lui, Pierre a échoué misérablement.

Vous et moi ferions pire que ça. Celui qui veut mener vraiment une bonne vie chrétienne doit confronter le problème de la mort ou du martyre. La mort de Jésus est un thème qui se répète très souvent dans l’évangile selon Saint Jean.

Jésus savais que son heure viendrait et il s’était préparé à obéir à la volonté de son Père. Nous, comme ses disciples, nous devons nous préparer à être des “sacrifices vivants” (Romains 12,1-2) prêts à être offerts (2 Timothée 4,6-8) si c’est la volonté de Dieu. Lorsque nous nous engagerons dans le combat de la vérité et de la libération du peuple de Dieu, le monde cherchera à mettre fin à notre vie. Ne soyons pas découragés !

Après tout cela, Jésus demande à Pierre de Le suivre, c’est-à-dire fixer les yeux sur Jésus. Après un certain temps, Pierre enlève ses yeux sur Jésus, les fixe sur Jean pour savoir ce qui lui arriverait.

C’est une erreur que Pierre avait déjà commise au moins deux fois dans sa vie. Après la première pêche miraculeuse, Pierre avait enlevé son regard sur Jésus pour le fixer sur lui-même: “Retire-toi de moi, car je suis un homme pécheur” (Luc 5,8).

Quand Pierre marchait sur les eaux sur l’ordre de Jésus, Pierre avait enlevé son regard sur Jésus pour le fixer sur le vent et les vagues de la mer; immédiatement, il commençait à se noyer (Matthieu 14,30).

Il est très dangereux de fixer les yeux sur les circonstances de la vie au lieu de regarder le Seigneur. Jésus a réprimandé Pierre et lui a rappelé que son travail était de Le suivre, pas s’ingérer dans les affaires des autres disciples.

Avoir les yeux fixés sur Jésus devrait être la préoccupation et la pratique de tout croyant (Hébreux 12,1-2). Se distraire par nous-mêmes, par nos circonstances de la vie, ou par d’autres croyants c’est désobéir au Seigneur et s’éloigner de la volonté de Dieu.

Jésus appelle chacun de nous à le suivre et il donne à chacun une grâce particulière afin de réaliser sa mission: “A chacun la manifestation de l’Esprit est donné en vue du bien commun (1 Corinthiens 12,7). Nous ne devrions pas enlever notre regard sur ce que Jésus nous demande de faire pour empêcher les autres d’accomplir leur mission ou d’exercer leurs dons.

PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu m’appelles à Te suivre. Donne-moi la grâce d’avoir toujours mon regard fixé sur Toi. Guéris notre monde en désarroi. Amen

Michel Manga, SVD