XXVIIème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE) PREMIÈRE LECTURE: Genèse 2,18-24 PSAUME: Psaume 127 DEUXIÈME LECTURE: Hébreux 2,9-11 EVANGILE: Marc 10,2-16

THÈME: “S’OUVRIR AU DON DE L’AMOUR”. Nous célébrons le XXVIIème Dimanche du Temps Ordinaire de l’année liturgique B. Les textes bibliques choisis nous invitent à nous ouvrir au don de l’amour que Dieu nous fait. À la fin du sixième jour de la création, Dieu a déclaré bon tout ce qu’il avait fait (Genèse 1,31). Maintenant dans 2,18 il remarque quelque chose qui n’est pas bon: “la solitude de l’homme”. Après tout, l’homme pouvait jouir de la compagnie des animaux; mais qu’est-ce qui n’était pas bon à propos de sa solitude? En effet, dans son discernement Dieu découvre que l’homme avait besoin d’une aide qui lui corresponde. Il sied de noter que parmi les animaux, il n’y avait pas de telle aide. Alors va-t-il créer la première femme issue du côté de l’homme. L’homme qui n’était pas satisfait totalement de la compagnie seulement des animaux, s’est réjoui en voyant la femme. Ce texte se réfère aussi bien au mariage qu’aux relations interpersonnelles. Qu’est-ce que la présence de l’autre apporte dans ma vie?, et vice-versa. Les relations humaines ont pour objectif de nous sortir de la solitude: le repli sur soi; elles nous ouvrent à l’amour de Dieu et du prochain (Matthieu 22,37).

Dans l’évangile, les Pharisiens orientent la problématique explicitement vers l’union conjugale en défendant la thèse selon laquelle l’homme pouvait se séparer de sa femme comme Moïse leur aurait permis. Ils posent une question piégée sur le divorce pour chercher comment se débarrasser de Jésus. Jésus renvoie la problématique à la responsabilité du coeur de l’homme: c’est en raison de l’endurcissement du coeur de l’homme que surgit la séparation. Le coeur de l’homme devrait s’ouvrir à l’amour, mais lorsqu’il est incapable d’aimer, il cherche des raisons pour justifier la séparation. Après cette discussion, Jésus invite ses disciples à recevoir le Royaume de Dieu comme les enfants, c’est-à-dire leur humble dépendance sur les autres. En d’autres termes, considérer la présence de l’autre comme une aide, un service d’amour et non comme une menace. La lettre aux hébreux nous rappelle que si Jésus est couronné de gloire c’est parce qu’il avait été abaissé au-dessous des anges pour nous servir. La gloire de nos relations interpersonnelles dépend de notre humilité et de la joie de servir. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu m’aimes beaucoup raison pour laquelle Tu as accepté de mourir sur la Croix. Donne-moi la grâce de m’ouvrir à l’amour et au service de l’humanité. Amen! Michel Manga, SVD.

MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance, et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes. Amen (Saint Arnold Janssen)!