Homélie du jour: 11 décembre 2020

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, VENDREDI DE LA IIème SEMAINE DE L’AVENT PREMIÈRE LECTURE: Isaïe 48,17-19 PSAUME: Psaume 1 EVANGILE: Matthieu 11,16-19

“LE DISCERNEMENT DANS LE SEIGNEUR”: La tendance humaine dans le discernement se caractérise souvent par le camouflage de ses fautes et la recherche de bouc émissaire. Plusieurs fois, Israël a accusé le Seigneur de l’avoir abandonné (Psaume 22; Isaïe 49,15). Mais le Seigneur fait savoir à Israël que s’il était attentif à ses commandements, il aurait fait l’expérience de la paix et de la justice. Car les commandements de Dieu apportent un enseignement salutaire. On évolue pas dans la vie en cherchant à défendre ses erreurs ou en ignorant sa responsabilité dans tout ce qui nous arrive. Il faut un discernement sincère et vrai, qui vise un changement radical dans notre façon de cheminer avec le Seigneur (Romains 12,1). Dans l’évangile, Jésus condamne le comportement des juifs de son temps: ils sont caractérisés par une mauvaise foi et une indifférence notoire dans leur discernement. En effet, Jean Baptiste est venu: il ne mangeait pas, il ne buvait pas non plus; il a été accusé d’être possédé. Jésus arrive: il mange et boit, il a été qualifié de glouton et d’un ivrogne. Qu’est ce que l’homme recherche, enfin? Le discernement chrétien doit être orienté vers un esprit optimiste et salutaire. Nous ne devons pas nous mettre à ne rechercher que les points négatifs des autres, en les accusant à tort et à travers. Le temps de l’Avent nous invite à une vigilance attentive dans notre discernement. Que ce dernier ne soit pas caractérisé par une mauvaise foi: soyons juste et vrai, et l’esprit du Seigneur sera notre part d’héritage. PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu es le vrai chemin qui nous amène au Père. Que l’Esprit Saint me guide dans mon discernement de chaque jour. Guéris notre monde en désarroi. Amen Michel Manga, SVD MISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE- PROVINCE SVD DU CONGO “Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen)