Homélie du jour: 11 novembre 2020

RÉFLEXIONS SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR, MEMOIRE DE SAINT MARTIN DE TOURS PREMIÈRE LECTURE: Tite 3, 1-7 PSAUME: Psaume 22 EVANGILE: Luc 17, 11-19

I.”LA RECONNAISSANCE”

Nous faisons mémoire de Saint Martin de Tours, né vers 315 en Hongrie de parents païens. Martin a 15 ans lorsque son Père le contraint à s’engager dans l’armée romaine. Rencontrant un mendiant lors d’une sortie à cheval, Martin se refuse à passer son chemin avec indifférence. Tirant son épée, il tranche sa belle cape militaire et en donne la moitié au malheureux. Gratifié d’une apparition du Christ la nuit suivante, le jeune catéchumène demande à recevoir le baptême et quitte l’armée pour se mettre à la suite du Christ.

Initié à la prière et à la méditation par Saint Hilaire, Martin se retire de longues années dans la solitude. Il fut un Pasteur infatigable et très entreprenant. C’est une rencontre personnelle avec le Christ qui éveilla la foi de ce simple catéchumène et qui l’amena à s’engager totalement à sa suite. Parce qu’il mit toute son ardeur à comprendre et à vivre de l’évangile, l’Esprit Saint rendit fécond son apostolat. La reconnaissance est un signe d’ouverture à la grâce de Dieu.

Dans l’évangile, Jésus nous montre que être ému par le désir de rendre grâce à Dieu nous ouvre la porte à la plénitude de sa grâce. À ce lépreux qui revint sur ses pas pour glorifier Dieu, Jésus fait le don de la vraie guérison: la vie éternelle.

Les bienfaits de Dieu dans notre vie doivent créer en nous un sentiment de reconnaissance et d’adoration. En d’autres termes, tout ce que nous recevons de Dieu doit nous aider à approfondir notre relation avec Lui.

Et la meilleure façon d’être reconnaissant envers Dieu c’est être charitable envers les plus démunis et ceux que nous croisons sur notre chemin à l’instar de Saint Martin de Tours (Matthieu 25, 40). Quelle est mon attitude vis-à-vis de tout ce que le Seigneur réalise dans ma vie?

PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, Tu t’es donné entièrement pour me rendre la vie des enfants de Dieu. Crée en moi un coeur pur et reconnaissant. Guéris notre monde en désarroi. Saint Martin de Tours, priez pour nous. Amen!

Michel Manga, SVD

II. Gratuité ou Gratitude? Nous aimons la gratuité mais refutons la gratitude. Un enfant exige à sa mère de lui payer le service rendu. Choquée par la réaction de l’enfant, à son tour elle établie aussi sa facture: pour t’avoir enfanté 0$; à chaque fois que je me réveillais la nuit pour prendre soins de toi 0$, pour le repas que je t’ai toujours donné 0$, scolarité 0$, etc. L’enfant resta bouche bée… Le vrai Amour est gratuit, ayons la gratitude et non l’ingratitude. Dieu nous donne tout en gratuité, revenons vers lui pour le remercier. Imitons donc ce Samaritan reconnaissant, revenu dire Merci après sa guérison. La gratuité appelle la gratitude, les 2 riment ensemble. Jean Yangia, SVD.