Homélie du XXIVème Dimanche Ordinaire

RÉFLEXION SUR LES TEXTES BIBLIQUES DU JOUR (LA LITURGIE CATHOLIQUE)DATE: LE 13 SEPTEMBRE 2020XXIVe DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE, A PREMIÈRE LECTURE: SIRACIDE 27,30—28,7PSAUME: Psaume 102DEUXIÈME LECTURE: ROMAINS 14,7-9EVANGILE: Matthieu 18,21-35THÈME: “DEVENIR MISÉRICORDIEUX

“La miséricorde est cette attitude qui nous fait tourner vers Dieu afin de se remettre à Lui (Luc 23,34). Et c’est la nature même de Dieu que le Christ demande aux chrétiens d’incarner (Luc 6,36).Dans la première lecture, Ben Sirac le Sage nous avertit que la rancune et la colère sont des choses abominables, c’est-à-dire qui ne plaisent pas à Dieu. Elles ne font pas de nous fils et filles de Dieu. En effet, nous ferons l’expérience de la colère dans notre vie, car tout ne sera pas toujours rose avec nos frèr es et soeurs. Mais elle ne doit pas rester dans notre coeur, car elle peut nous conduire à la vengeance (Ephésiens 4,26; Romains 12,19; Deutéronome 32,35). C’est lorsque nous pardonnons à nos frères et soeurs que notre prière monte jusqu’à Dieu pour obtenir sa miséricorde.

La rancoeur ne fait que causer du tort à celui qui l’entretient. Dans l’évangile, Jésus met encore l’accent sur la nécessité de pardonner. Le pardon, la miséricorde est la clé à la guérison intérieure. Il nous permet de nous libérer de tout souci et de toute rancoeur. Toute vraie prière chrétienne doit viser la ressemblance de Dieu ou doit refléter l’image de Dieu à laquelle nous étions créés. En nous demandant de pardonner 490 fois, Jésus nous invite à faire de la miséricorde notre nature. Cela veut dire que l’amour ne compte pas le nombre de fois, l’amour est comme une rivière qui coule. C’est seulement ceux qui comprennent que pardonner est leur nature qui deviennent fils et filles du Royaume (Ephésiens 4,32; Colossiens 3,13). La prison de la pire espèce est le coeur qui ne sait pas pardonner. Si nous refusons de pardonner, alors nous sommes en train de nous mettre en prison et nous causer du tort, car nous serons à tout moment en train d’imaginer et de dire les choses qui nous éloignent de Dieu. Or s’éloigner de Dieu c’est devenir prisonnier de Satan.

En pardonnant aux autres, nous vivons pour le Christ et la mort nous trouvera dans le Christ, car la miséricorde se moque du jugement (Jacques 2,13). PRIÈRE: Seigneur Jésus-Christ, je viens t’offrir mon coeur aujourd’hui. Transforme-le à ton image afin que je vive la miséricorde tout au long de ma vie. AmenMichel Manga, SVDMISSIONNAIRES DU VERBE DIVIN APOSTOLAT BIBLIQUE / CAB-BDD (Province SVD du Congo )”Que devant la lumière du Verbe et l’esprit de grâce se dissipent les ténèbres du péché et la nuit de l’incroyance. Et que l’amour de Jésus règne dans le coeur de tous les hommes”. Amen (Saint Arnold Janssen ). Par le P. Michel Manga, SVD